Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 décembre 2011

GRAVEYARD OF THE DEAD

stacy silver,cinéma,horreur,templier,espagne,vick campbell,eloise mcnought,morts vivants,critique,teraz,sinerama(EL RETORNO DE LOS TEMPLARIOS)


de Vick Campbell


avec Eloise McNought, Julian Santos, Thais Buforn, Dani Moreno, Raquel Ezpeleta, Albert Gammond, Anarka de Ossorio, Rick Gomans, Jose Teruel...film,cinéma,horreur,templier,espagne,vick campbell,eloise mcnought,morts vivants,critique,teraz,sinerama

 


Horreur – Espagne (2009)

 


XIVème siècle, des templiers marchent, marchent et marchent encore. Ils rencontrent des paysans, en fouettent un et le tuent. Puis ils marchent, marchent et marchent encore. Ils enlèvent une jeune femme, la fouettent, la tuent et boivent son sang.film,cinéma,horreur,templier,espagne,vick campbell,eloise mcnought,morts vivants,critique,teraz,sinerama Puis ils marchent un peu... etc, etc, etc... Les paysans en ont marre et les tuent.


XXème siècle, les templiers, devenus morts-vivants, sortent de leurs tombes et marchent, marchent et marchent encore, mais plus lentement que quand ils étaient vivants vu qu'ils sont quand même un peu morts. Ils fouettent par-ci par-là, tuent une jeune femme et se remettent en marche... etc, etc, etc...


Vick Campbell, réalisateur du film, reprend à sa façon les personnages fétiches de Amando de Ossorio, à savoir les templiers morts-vivants, mais avec moins de réussite. En effet, le moins que l'on puisse dire c'est que son film n'est guère palpitant. Il est même carrément soporifique faute à une action ultra répétitive et à son manque de rythme. Et ce n'est pas le jeu très amateur des acteurs qui sauvent ce film film,cinéma,horreur,templier,espagne,vick campbell,eloise mcnought,morts vivants,critique,teraz,sineramaet encore moins les costumes qui font vraiment pitié.


Les effets gores sont, pour ce genre de production, corrects, mais peu nombreux et finalement pas assez mauvais pour devenir bons.


Malgré une trame qui permettait tous les excès, le film reste très sage et ça c'est impardonnable. Foutu pour foutu, il fallait y aller à fond !.


Pourtant, tout n'est pas à jeter dans GRAVEYARD OF THE DEAD, la partie traitant de l'inceste subi par Miranda est un cran au dessus (faut dire onfilm,cinéma,horreur,templier,espagne,vick campbell,eloise mcnought,morts vivants,critique,teraz,sinerama part de bas), mais tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. On a même l'impression d'être en présence de deux projets distincts qu'un "habile" montage fait coexister.


Quant à la demoiselle (Stacy Silver) présente sur la jaquette du DVD Teraz, à qui de vilains templiers morts-vivants ont volé les habits, elle n'apparaît pas dans le film mais uniquement dans les bonus de cette édition. Dommage, voir cette jolie blonde fuir nue devant des templiers l'épée à la main ne rêvant que de l'embrocher, voilà qui aurait donné un peu de piquant au film...

 


Stéphane


02 décembre 2010

I'LL NEVER DIE ALONE

no-morire-sola.jpg(NO MORIRE SOLA aka THE HELL : NEXT STAGE...)


de Adrián García Bogliano


avec Andres Aramburu, Gimena Blesa, Magdalena De Santo, Andrea Duarte, Marisol Tur, Leonardo Cuchetti, Leonardo Canga, Rolf García...picto_16ans.gif

 


Rape and Revenge – Argentine / Espagne (2008)

 


I'LL NEVER DIE ALONE est un rape and revenge dans la plus pure tradition : 4 étudiantes rentrent en voiture pour les vacances. Tentant de porter secours à une femme blessée par une balle perdue, elles vont être kidnappées par des braconniers qui vont les violer etNO MORIRÉ SOLA1.jpg les torturer...


Brutal et sans concession, I'LL NEVER DIE ALONE ne laisse aucun répit au spectateur et ne le lâche qu'au générique de fin. En effet, aucun second degré ne permet de souffler quelques instants ou de dédramatiser ce à quoi on assiste.


Les scènes de viols sont abominables et n'ont rien d'excitant (sinon comme dirait mon ami Xavier : "faut consulter !"). Jamais racoleuse, la nudité, même si elle est très présente (rien ne nous est épargné) ne sert qu'au scénario.


La mention "ceci est une histoire vraie" figurant au générique (quel que soit le niveau de véracité de cette affirmation) ne rajoute qu'à l'horreur des scènes que l'on verra.


Comme souvent dans ce genre de films (enfin, quand ils sont réussis…), on n'aura qu'une seule attente : que le calvaire cesse et que les victimes se vengent et tuent leurs bourreaux, toutes notions de société et de loi ayant disparu. Je vous rassure, justice NO MORIRÉ SOLA2.jpgsera rendue !


Cette efficacité redoutable est notamment due à son rythme : le réalisateur laisse à une scène le temps de se dérouler et au spectateur de réaliser ce qu'il se passe…


Avec sa mise en scène ultra maîtrisée et ses actrices convaincantes, I'LL NEVER DIE ALONE est une réussite à tout point de vue. Un film coup de poing dont on ne sort pas indemne et qui vous hantera quelque temps…

 


Stéphane



I'll Never Die Alone - Bande Annonce VO st Français
envoyé par ohmygore. - Les dernières bandes annonces en ligne.